Le guide pratique de la couche lavable en 5 étapes

La couche lavable ne se présente plus, ses avantages non plus. Ecologique, économique et super pratique, elle se décline dans toutes les tailles et propose de jolis motifs colorés pour être raccord avec la tenue de bébé ! Ceci dit, on n’est pas contre un petit guide pratique de démarrage, n’est-ce pas ? Alors, c’est parti !

la couche lavable

Étape n°1 : couche lavable tout-en-2 ou tout-en-3 ?

Quel que soit le modèle de couche lavable que vous choisirez, elles se composent toutes d’une culotte fine en tissu. C’est juste après que se fait la différence entre TE2 (tout-en-deux) et TE3 (tout-en-trois). 

La couche lavable tout-en-2 est composée de 2 parties : d’un côté la culotte fine dans laquelle est cousue une poche (appelée nacelle), de l’autre un insert absorbant. Elle a l’avantage d’être rapide d’utilisation.

Dans la couche lavable tout-en-3, la poche (nacelle) est amovible. Cela signifie que vous pourrez réutiliser la culotte fine en tissu bien plus longtemps avant de la laver. Une fois que vous aurez pris le pli (une ou deux journées suffiront), vous deviendrez la reine de la couche écologique. 

Étape n°2 : le guide des tailles de la couche lavable

Pour accompagner votre bébé à tous les stades d’apprentissage de la propreté, nous vous conseillons d’opter pour une marque de couches lavables multi-tailles. Elles seront plus adaptées à l’évolution de sa morphologie, plus confortables au quotidien et elles lui éviteront l’effet « gros popotin ». Et en prime, il pourra la garder plus longtemps !

Vous aurez besoin de 3 tailles pour couvrir les besoins de votre enfant, allant de 3-4 kilos à environ 17 kilos. Si votre bambin est entre deux tailles, il est conseillé d’opter pour la taille supérieure afin de lui laisser suffisamment de liberté. Ainsi, vous aurez besoin d’environ 7 couches  par période : une première allant de 4 à 8 kg, une deuxième entre 6 et 12 kg et une dernière de 9 à 17 kg.

Étape n°3 : les absorbants

L’absorbant est un tissu placé dans la couche lavable pour absorber les petites et grosses commissions de votre bout de chou. Il permet également de protéger la culotte fine de la couche, vous permettant de la réutiliser de nombreuses fois avant de la passer à la machine à laver.

Pour le confort de votre bébé, choisissez un absorbant dont la matière est douce et qui possède une grande qualité d’absorption. Sur le marché, vous trouverez généralement des absorbants en microfibre (ils ont l’avantage de sécher très vite) ou en coton biologique (issu de matières renouvelables).

Comme pour les couches lavables, vous trouverez différentes tailles d’absorbants lavables. En général, deux à trois tailles suffisent pour accompagner les deux années qui séparent votre nouveau-né de la propreté. 

Prêtez attention au label Oeko-Tex. Mondialement connu dans le domaine du textile, il garantit une absence totale de substances toxiques et nocives pour la peau de votre bébé. Vérifiez que le label porte sur la classe 1, la plus exigeante en matière de santé.

Renseignez-vous également sur les absorbants spécial nuit. Ils assureront une absorption plus longue durée grâce à plusieurs épaisseurs et seront parfaites pour passer la nuit, durer le temps d’une sieste ou accompagner de longs trajets.

Étape n°4 : le kit de démarrage

En fonction de l’âge de votre enfant, vous n’aurez pas les mêmes besoins en couches pour la simple et bonne raison que le change est plus fréquent pour un nouveau-né que pour un enfant de 2 ans. Deuxièmement, vous aurez besoin de plus de couches si vous optez pour un modèle tout-en-deux car la poche-nacelle cousue dans la couche ne pourra pas être lavée séparément.

Ceci étant, voici nos indications pour une utilisation moyenne, quel que soit l’âge et le type de couche que vous aurez choisi : 

  • Nous recommandons de prévoir environ 6-7 couches lavables au démarrage et descendre à 5-6 couches ensuite,
  • Côté absorbants lavables, nous vous conseillons d’en acheter une quinzaine pour démarrer et une dizaine (dans la taille supérieure) pour la deuxième moitié de l’apprentissage,
  • Pensez également à vous équiper en voiles jetables biodégradables afin d’y jeter la petite surprise laissée par votre bébé.

Étape n°5 : guide d’utilisation de la couche lavable

Préparez la couche en vous munissant de l’absorbant, pliez-le en 3 dans le sens de la largeur et placez la face beige de l’absorbant microfibre du côté de votre enfant. En fonction de si vous allaitez ou non, ajoutez un voile jetable biodégradable en veillant à rentrer les coins du voile dans la couche. Si vous allaitez, ses selles seront plus liquides et glisseront sur le voile. Dans ce cas, il vaut mieux attendre de diversifier sa nourriture pour vous servir du voile. 

Une fois votre couche prête, vérifiez que les élastiques de la poche sont bien à plat. Ils se positionneront naturellement dans le pli de l’entrejambe. 

Pour la couche trois-en-un, placez la poche nacelle dans la couche et fixez-la avec les scratchs, les pressions ou les barrettes prévues à cet effet. 

Pour retirer la couche lavable, commencez par enlever la couche. Si vous y avez inséré un voile, attrapez les coins propres afin de jeter l’éventuel caca déposé soigneusement par votre enfant. Le voile biodégradable se jette aussi (et se recycle !). L’absorbant peut être rincé en cas de petite commission et réutilisé une fois sec. Sinon, il vous suffit de le stocker dans votre filet de lavage et de le laver en machine avec votre linge.

Avec ces 5 conseils, vous avez désormais les cartes en main pour choisir le modèle de couche qui vous convient le mieux, utiliser la bonne taille à chaque étape du développement de votre bébé, opter pour des absorbants de qualité, prévoir la bonne quantité de matériel dont vous aurez besoin et toutes les infos pour enfiler et retirer la couche lavable de votre enfant comme une pro !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Continuer votre lecture

les huiles essentielles
Santé & Bien-être

Huiles essentielles pour soulager l'anxiété

Une rencontre avec l'anxiété peut être une expérience effrayante. Cela augmente notre conscience de notre environnement et peut nous rendre méfiants et parfois paranoïaques vis-à-vis des intentions des autres. Cela peut nous isoler et déborde parfois sur l'agoraphobie et la claustrophobie. L'anxiété peut nous faire presque retirer notre esprit de notre corps physique pour essayer de nous […]

Lire la suite
huiles essentielles
Santé & Bien-être

Des huiles essentielles pour lutter contre la dépression

La dépression est largement considérée comme un état d'être négatif; mais personnellement je ne le vois pas comme ça. En moi-même, mes amis et mes clients, j'ai vu la dépression se manifester de plusieurs manières et présenter une variété de symptômes. Nous sommes des êtres complexes et je crois que la dépression est une façon pour notre corps […]

Lire la suite